ESC_Niouze

Tout n'est que leçons et seule la connaissance protège

PAROLES TOXIQUES ET MOTS DE PLUMES – Toxic Talk and Words of Feather

Chers humains,

Je voudrais rappeler à votre conscience un aspect de la condition humaine qui reste aussi pertinent aujourd’hui que quand les premiers mots ont été chuchotés à l’existence. Il y a un endroit calme, entre la parole et le rayon de la conscience qui l’éclaire. C’est là, que je tiens à vous ramener.

Je connais un raccourci à travers un champ brumeux qui mène à un terrain plus élevé. De ce point de vue vous pouvez voir une bataille prendre place, une bataille pour laquelle vous êtes soldat. Cette bataille se mène non par les armes ou l’épée, mais par l’illusion et le jugement, la critique et la tromperie. C’est une bataille pernicieuse de désinformation, de contradiction, de manipulation et d’erreur qui a lieu. C’est une guerre menée avec des mots, où la vérité est souvent l’ennemi et le mensonge y est célébré.

Il peut y avoir quelques rebondissements sur ce trajet particulier, de sorte que vous voudrez peut-être rester débouclé de toutes les idées et les notions préconçues.

Les bâtons et les pierres

La vieille comptine des « bâtons et des pierres » offre une quelconque assurance que « les mots ne nuiront jamais ». On enseigne aux enfants ce passage pour conjurer les intimidateurs. Comme un mantra, il évoque un type de sort qui peut neutraliser tous les attaquants même les plus agiles. Le sort fonctionne en calomniant des paroles contre les paroles. Un intimidateur de terrain de jeux embrouillé est susceptible de trouver difficile à articuler une réponse rapide et adéquate, alors il (ou elle ) admettra à contrecœur son incapacité et passera à une cible plus facile.

Le problème avec cette comptine est que ce n’est pas vrai. Les enfants savent intuitivement comment les mots douloureux et préjudiciables peuvent être troublants. Ils savent aussi combien de joie et de bonheur ils apportent. Si les mots étaient tout simplement des « mots » alors comment pourrait-il en être ainsi? Bien que l’ancienne comptine peut ouvrir une fenêtre d’évasion, il est généralement déconseillé de fuir la connaissance intérieure d’un enfant. La comptine peut être accrocheuse et addictive, mais elle élude invisiblement la vérité.

Discours toxique

Un exemple de « discours toxique » peut se référer à quelqu’un qui s’engage régulièrement dans un langage dur ou blessant envers les autres. Ceux-ci seraient les expressions extérieures pour que tous entendent. Un autre exemple se manifeste subrepticement, bouillonnant de malveillance, sous les auspices de la neutralité. Il s’agit de la plus insidieuse des deux, car elle peut tromper un auditeur dans la conversation avant d’entacher le ton et le résultat .

Un locuteur toxique tente toujours d’amener l’auditeur à leur niveau. Ils cherchent désespérément à trouver une autre note à ajouter à leur accord de dissonance. Si l’on choisit de garder nos mots positifs et légers comme une plume, nous pouvons nous soustraire à ces tentacules de malice. Une partie importante est de développer une oreille pour les énergies subtiles souvent imprégnées dans les paroles de l’interlocuteur toxique. À mesure que l’on s’acclimate à ces énergies, nous serons en mesure de voler au-dessus de la mêlée.

L’équilibre dans la conversation

L’univers cherche équilibre en toutes choses. Cela comprend quelque chose d’aussi simple en apparence qu’une conversation. L’équilibre entre les deux personnes qui parlent suppose souvent une modalité complémentaire ou synergique qui favorise des échanges fructueux et dynamiques. Dans d’autres cas, une conversation pourrait paraître laborieuse ou devenir ennuyeuse. Ceci pourrait suggérer que l’équilibre n’est pas tout à fait juste. Cela peut être lissé si les deux parties travaillent sur l’adaptation de leurs modalités respectives.

Des échanges fructueux n’ont pas de place pour les mauvais intentions. La conversation illuminée avec énergie et enthousiasme résonne entre les participants. Aucune énergie n’est perdue. Il y a équilibre. Lorsque la mauvais intention entre dans la mêlée, l’harmonie est perturbée. Dans ces situations, l’énergie est retirée de toutes les personnes impliquées. Là où va cette énergie pourrait être le sujet d’un récit à venir intéressant.

Les formes d’onde d’expression effondrées

Alors quelle est exactement la dite parole? Tout ce que vous avez appris dans l’enseignement classique sur le sens des mots et la structure n’est que partiellement exact. Oui, bien sûr, vous avez appris à épeler, mais vous n’avez jamais été dit pourquoi il était une forme de « sort » (spell en anglais NdT). Et oui ils sont allés jusqu’à vous apprendre le sens littéral des mots, leurs origines profondes et même la façon d’identifier les verbes de noms et ainsi de suite. Mais ils n’ont abordé jamais suffisamment le véritable aspect du mot .

Je l’ai dit il y a un instant, que ce serait une « promenade » et je ne veux pas décevoir personne. Vous voyez – une façon d’y arriver est en ( demandant ) à un mot ce qu’il est, et en vous recevrez. Il s’agit d’une prérogative réservée à tous les êtres humains – une puissance incroyable à demander ce que vous voulez à qui ou (quoique) vous voulez.

Et alors j’avais un mot avec le mot et ayant entendu le mot je… Eh bien, s’il vous plaît permettez-moi de recommencer. Pour tous les sons qu’un mot créé – un autre son doit combler le vide. Entre cela (intérieur – et – extérieur ), vous trouverez le « lieu tranquille » auquel j’ai fait allusion tout à l’heure. C’est là que de poser la question – et l’impression était assez clair. Quand les êtres humains se sont déplacés de leur vibration plus élevée vers la troisième densité il y a eu un refroidissement et une condensation de l’énergie. Certaines capacités ont été transmutés en traversant la barrière. Une de ces capacités était la télépathie. Mais la parole provient encore de la pensée et il est donc à seulement à un pas de la télépathie. Chaque mot prononcé est un dense écho tri-dimensionnel, de sa cinquième dimensions. La parole reste doré dans cette énergie plus élevée, enveloppée dans une poche ( quantique ) de lumière.

La malédiction du parleur toxique

Quand on exploite le pouvoir des mots dans leur assaut sur un autre, ils révèlent par inadvertance beaucoup de choses sur eux-mêmes. Après tout, celui qui l’initie tire sur un lexique de termes avec lesquels ils sont déjà familiers. Alors qu’ils continuent, ils vous diront exactement ce qu’ils craignent le plus d’eux-mêmes par les mots qu’ils choisissent pour critiquer l’autre. Un moyen sûr de les arrêter dans leur élan est de porter cette question à leur attention.

Les mots devraient être perçus légers comme une plume, mais l’agresseur-lui transforme les mots en pierre. Ils ont attaché de très faibles vibrations à leur arsenal de termes et ( en tant que telle ) leur ont rendu très denses en effet. Parce que ces énergies sont toxiques, elles veulent les expulser de leur corps. L’intention du locuteur toxique est de rendre leur victime aussi toxiques qu’elles le sont.

Ces énergies destructrices peuvent métastaser dans l’esprit prodigue. En un sens, les parleurs toxiques ont adopté un type de malédiction. Et comme n’importe quelle autre souche toxique et virulente, une malédiction doit être transmise à un autre hôte vivant pour survivre. L’hôte infecté vit habituellement assez longtemps pour  » contaminer  » autant de personnes que possible donc elles sont constamment à la chasse.

La protection se présente sous la forme de connaissances et de sensibilisation. Depuis que l’agresseur est révélateur d’un détail intime et profond de lui-même, il est préférable de maintenir à son égard une atmosphère de calme, de neutralité et même la compassion .

Doit-on se laisser appâter par ce type d’énergie, il est préférable d’enterrer l’expérience et de permettre la Terre à absorber la toxicité.

Mot de la fin

Les mots sont plus que de simples unités de langage simple utilisées pour transmettre une pensée ou une signification. Ils sont des formes d’onde d’expression qui contiennent des informations dépassant de loin leur contexte littéral. Ils sont influencés par le parleur par des moyens qui vont bien au-delà du ton et de l’inflexion et semblent presque plus facile à décrire à un niveau quantique .

Si les mots sont bien enveloppés dans certains paquets « quantas » de lumière alors ils pourraient aider à décrire la télépathie, la clairaudience et tant d’autres formes exotiques de transmission de la langue.

Si vous n’avez pas remarqué ces derniers temps, le voile ne cesse de s’amincir et nous continuons à croître.

Merci d’être venu sur la colline avec moi et d’avoir pris le moment pour traverser la prairie. La lumière est toujours différente ici .

– Jusqu’à la prochaine fois »

e-mail : jwash@rattlereport.com

Article initialement publié sur: RATTLEBERRY PIE (Tarte au serpent-à-sonette)
http://www.rattlereport.com/rattleberry/2014/2014-02-04

Ce contenu peut être librement reproduit sous forme numérique, en fournissant un lien vers la source.  Photo: http://hqwallbase.com/96273–rainbow-feather-/

Traduit de l’anglais par: danleMiel Guimond, 27 février 2014

Toxic Talk and Words of Feather

By Julian WashRattleberry Pie |
Tuesday, February 4, 2014 |

Dear Humans,

I wish to return to your awareness an aspect of the Human condition that remains as relevant today as when the first words were whispered into existence.   There’s a quiet place between the spoken word and the ray of consciousness that illuminates it.  It is here I would like to take you.

I know a shortcut through a misty field that leads to higher ground.  From this vantage you can see a battle taking place, a battle which you’ve been soldier to.   This battle is fought not by guns or sword, but by illusion and judgment, criticism and deceit.  It’s an ongoing, pernicious battle of misinformation, contradiction, manipulation and fallacy.  It’s a war fought with words, where truth is often enemy and lies are celebrated.

There may be a few twists and turns on this particular ride, so you may want to remain unbuckled from any preconceived ideas and notions.

Sticks and Stones

The old nursery rhyme of “sticks and stones” offers some assurances that “words never harm.”  Children are taught this passage to ward off bullies.   As a mantra, it conjures a type of spell that can neutralize all but the most nimble attackers.  The spell works by maligning words against words.   A befuddled playground bully is likely to find difficulty articulating a swift and adequate response so he, (or she) will begrudgingly concede and move on to an easier target.

The problem with this rhyme is that it’s not true.  Children know intuitively how painful and damaging words can be.  They also realize how much joy and happiness they bring.   If words were simply “words” then how could this be so?  Although the old-fashioned nursery rhyme can open a window for escape, it’s generally unwise to elude the inner-knowing of a child.  The rhyme may be catchy and addictive, but it stealthfully evades the truth.

Toxic Talk

One example of “toxic talk” could refer to someone who regularly engages in harsh or hurtful language toward others.   These would be outward expressions for all to hear.  –Another example manifests surreptitiously, seething with malevolence under the auspice of neutrality.  This is the more insidious of the two, as it can trick a listener into conversation before tainting the tone and outcome.

A toxic talker always attempts to bring the listener down to their level.  They are desperately seeking to find another note to add to their chord of dissonance.  If one choses to keep their words positive and feather-light they can evade those tentacles of malice.  An important part is to develop an ear for the often subtle energies imbued within the words of the toxic talker.  As one acclimates to these energies, they will be able to fly above the fray.

Equity in Conversation

Universe seeks equity in all things.  This includes something as seemingly simple as a conversation.  The balance between two people talking frequently assumes a complementary or synergistic modality that promotes fruitful and dynamic exchanges.  In other instances a conversation might labor or feel tiresome.  This could suggest the balance is not quite right.  This can be smoothed out if both parties work on adjusting their respective modalities.

 

Meaningful exchanges have no room for ill-intent.  Conversation illuminated with energy and enthusiasm resonates among the participants.  No energy is lost.  There is equity.  When ill-intent enters the fray, the harmony is disrupted.  In these situations energy is removed from everyone involved.  Just where this energy goes might make for an interesting future narrative.

Collapsed Waveforms of Expression

So what exactly is the spoken word?  Everything you were taught in conventional education about word meaning and structure is only somewhat correct.  Yes- of course you were taught how to spell but you were never told why it was a “spell.”   And yes they went on to teach you about the literal meaning of words, their root origins and even how to identify verbs from nouns and so forth.   But they never adequately addressed the true aspect of the word.

I mentioned a moment ago that this would be a “ride” and so I don’t want to disappoint anyone.   You see —one way to get there is by (asking) a word what it is —and by asking you shall receive.  This is a prerogative reserved for all Humans- an incredible power to ask whatever you want to whomever or (whatever) you want.

And so I had a word with the word and having heard the word I…   Well, please allow me to start again. Every sound a word creates- another sound must fill the void.  Between this (in-and-out) you’ll find the “quiet space” alluded to earlier. That’s where to put the question- and the impression was fairly clear.   When Humans moved from their higher vibration into third density there was a cooling down and a condensation of energy.  Certain abilities were transmuted while crossing the barrier.   One of the abilities was telepathy.  But the spoken word still originates from thought- and so it’s only a step away from telepathy.  Every word spoken is a dense, third dimensional echo of its fifth dimensional self.  The spoken word remains gilded in this higher energy, enveloped in a (quantum) pocket of light.

Curse of the Toxic Talker

When one exploits the power of words in their assault on another, they inadvertently reveal a great deal about themselves.  After all, the one who initiates is drawing upon a lexicon of terms they’re already intimately familiar with.  As they carry on they will tell you exactly what they fear the most about themselves by the words they choose in criticizing the other.  One sure way to stop them in their tracks is to bring this to their attention.

Words should feel light like a feather—but the aggressor turns words into stone.  They’ve attached very low vibrations to their arsenal of terms and (as such) have made them very dense indeed.  Because these energies are toxic, they want to expel them from their body.  The intent of the toxic talker is to make their victim as toxic as they are.

Such destructive energies can metastasize within the prodigal mind.  In a sense, toxic talkers have adopted a type of curse.  And like any other toxic and virulent strain, a curse needs to transmit to another living host in order to survive.  The infected host usually lives long enough to “contaminate” as many people as possible so they’re continually on the hunt.

Protection comes in the form of knowledge and awareness.  Since the aggressor is revealing a deep and intimate detail of themselves, it’s best to maintain an atmosphere of composure, neutrality and even compassion.

Should one become ensnared with this type of energy, it’s best to ground the experience and allow Earth to absorb the toxicity.

Final Thought

Words are more than just a simple language unit used to convey a thought or meaning.  They are waveforms of expression that contain information far exceeding their literal context.  They are influenced by the speaker in ways that go well beyond tone and inflection and seem almost easier to describe on a quantum level.

If words are indeed enveloped in some “quantum” packet of light then it might help describe telepathy, clairaudience and so many other exotic forms of language transmission.

If you haven’t noticed lately, the veil keeps getting thinner and we are continuing to grow.

 

Thank you for coming up the hill with me and taking the moment to cross the meadow.  The light is always different here.

-Until next time

email: jwash@rattlereport.com

Article originally published at: http://www.rattlereport.com/rattleberry/2014/2014-02-04
This content may be freely reproduced in digital form, provided a link to the original source is included.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 1 mars 2014 par dans daat, guidance, Rattleberry Pie, et est taguée , , , .

RSS Strategic Culture Org

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
Follow ESC_Niouze on WordPress.com

Tags Mots-clés

# Astronomy # BenDavidson # Education #France #GouvSecret # HAARP # InvisibleSchool # Life # Mind #news #Politique # Psy # SolarSystem # Sun # SuspiciousObservers # SystèmeSolaire #Totalitarisme #UMP # Universe Abbey Martin Academi Accords de Minsk Actus Addounia TV Afghanistan aidar AIEA Aleksandr Zakharchenko Aleppo Alexandr Zakharchenko Allemagne Al Qaeda Aléxis Tsípras AMericanSniper Andrew M. Lobaczewski Angela Merkel Arabie saoudite army Asia Times Online ASN ATO attentat attentats Auschwitz austérité azov Bachar el Assad Bashar al-Assad BCE Belgique Boeing bourgoinblog brennan BRICS Brookings Institution Bruxelles Brzezinski canada changements climatiques charlie Charlie Hebdo CharlieHebdo CharlieMoiNonPlus chasse aux quenelliers Chine cia climat CNN Commissaire Frédou Conflit conscription conspiracy Corrine Lepage Corruption Council on Foreign Relation coup d’État crash Crimée crise ukrainienne CSS Cuba cyberintimidation Daech Daesh Damas Damascus DANS Debaltsevo de la CIA democrats diplomatie DNR/DPR DOCS donbass donetsk DPR/LPR dualité Du chaos Démocrates EDF Empire du Chaos ENSREG ESC ESPAGNE esprit Eurasie Europe Eurozone extrêmes climatiques F.A.U. F. William Engdahl Fallujah false flag FAPRD FAU fausse bannière fbi Finances FMI FortRuss France Fukushima Gaza GEAB Georges Bush global research Globeistan Gorlovka Grande-Bretagne Grande Guerre Greenpeace Grexit Grèce Guerre Guerre Mondiale Guerre nucléaire gurantie mutuelle HelricFredou Histoire humanité Hungary Igor Korotchenko Information Infos INRA interview Irak Iran Iraq ISIS Islamic State Israël Jabhat al-Nusra Jean-Pierre Chevènement JesseVentura jeSuisDonbass Joe Quinn John Brennan julie levesque Kazzura kiev kirby Knight-Jadczyk Kouachi LA PONÉROLOGIE POLITIQUE Laura Knight-Jadczyk LE GRAND ÉCHIQUIER LeGrandÉchiquier le Saker Francophone Les Echos Liban Libye LIENS Limoges LINKS Lobaczewski loi C-44 loi Cazeneuve Lougansk luhansk maidan manipulationMédiatique Marioupol mariupol Martha Stout MassMedia matière Matteo Renzi mh17 Michael Zehaf-Bibeau Migration Military Minima solaire Minimum de Maunder Minsk Minsk 2.0 mobilization moiNonPlus Monde mondialisation.ca moscou Moyen-Orient Médias Naomi Klein Narcissisme nato neoNazis Netanyahou Newsweek New York Times Novorossia novorossiya NPD NSA NTV nuclear Nucléaire Obama oil OlegTsarov ONG ONU OPEN SOURCE Orthodox Church osce OTAN ottawa paris Parlement du canada pas Charlie pasCharlot pelosi pentagone Pentagoons Pepe Escobar PepeEscobar perception PM Zakharchenko Poland PolitiqueDuMal ponerologie Porochenko Pouchiline Poutine PRD Proche-Orient Propagande protestation Psychologie Psychopathie psychopathologie pĥysique quanta Rebelles RIYAD Roman Kosarov Ross Caputi Rossiya-24 RPD RPL RT.com RTFrance Russia Russie Réalité Réseau Voltaire saint-jean-sur-le-richelieu SakerFr Samsung Saudi Arabia Schopenhauer Science ScienceDuMal SCRS Sergey Lavrov Signes des Temps Silvio Berlusconi Sociopathie soul spirit Sputnik SRPJ St-Jean-sur-Richelieu stephen harper SURVEILLANCE Syria Syrian Free Press syrie Syrisias Syriza table-ronde TASS The sociopath next door Thierry Meyssan threat travail intérieur troïka Trêve Turquie U.S. government UE ukraine union UnionEuropeene UnionEuropéenne Union Européenne univers électrique USA USMarineCorps Valls-Cazeneuve-Taubira vancouver Vesti Vladimir Poutine Wall Street Wall Street Journal washington Washington's blog WENRA WSWS WSWS.org Yémen Zakharchenko Zbigniew Brzezinski Zone-7 Égypte État islamique ÉtatIslamique État Policier États-Unis ÉU âme ère glaciaire économie
%d blogueurs aiment cette page :