ESC_Niouze

Tout n'est que leçons et seule la connaissance protège

INTOX_Médias – Les six principales illusions qui maintiennent l’esclave terrestre derrière le voile de la «Matrix/ Matrice»

Auteur : Sigmund Fraud/ Waking Times

En prison, les illusions peuvent offrir du réconfort – Nelson Mandela

Pour qu’un illusionniste puisse tromper son public, il faut que sa duperie demeure invisible, et pour cela, il doit créer une illusion afin de divertir l’attention du public hors de la réalité. Pendant que celui-ci est fasciné, l’action trompeuse est réalisée et, pour celui qui est dupe, la réalité devient alors inexplicablement construite sur un mensonge. Ceci, jusqu’à ce que le trompé se réveille et reconnaisse la vérité d’avoir été dupé.

Il est cependant souvent bien plus réconfortant de rester dans le déni de l’illusion que d’admettre l’existence d’un truc du magicien.

Nous vivons dans un monde d’illusions. Tant de sujet d’intérêts qui nous occupent l’esprit, et de tâches qui remplissent nos agendas, viennent seulement de réflexes acquis qui nous poussent à vouloir devenir quelqu’un ou quelque chose d’autre que ce que nous sommes.  Alors que nous sommes endoctrinés dans cette culture de consommation-autoritaire-globalisée qui domine maintenant l’espèce humaine, on induit en nous le fait que certains aspects de notre société sont des vérités intouchables et que certaines façons d’être et de se comporter sont les meilleures.

C’est ainsi que les psychopathes rendent la population impuissante. Ils nous aveuglent d’incessants mirages de suggestions et d’absolus, dont l’objectif est de briser la confiance en soi et la confiance dans le futur.

Bansky, l’artiste de rue révolutionnaire respecté et insaisissable a dit un jour ceci:

«Des gens se foutent de vous tous les jours. Ils mettent des coups de tête dans vos vies, ils vous font des coups bas et disparaissent. Ils vous toisent du haut de leur gratte-ciel et vous font sentir tout petits. Ils font des commentaires désinvoltes sur les autobus, qui impliquent que vous n’êtes pas assez sexy et que la belle vie est ailleurs. Ils sont à la télévision et font en sorte que votre petite amie ne se sente pas à la hauteur. Ils ont accès aux technologies les plus sophistiquées que le monde ait jamais vues et ils les utilisent pour vous agresser. Ce sont les publicitaires et ils se moquent de vous» – Bansky

La publicité n’est que la partie visible de l’iceberg. Lorsque nous regardons au-delà, nous pouvons voir que l’organisation de la vie dans son ensemble est centrée autour de la poursuite d’illusions et d’une obéissance automatique aux institutions et aux idées qui ne sont pas ce qu’elles paraissent être. Nous sommes réellement soumis à l’esclavage. De nombreuses personnes appellent ce sentiment intangible d’oppression la Matrice/Matrix, un système de contrôle total qui envahit l’esprit, programmant les individus à se soumettre à la version conformiste officielle de la réalité, peu importe l’abjection qu’elle peut atteindre.

Les plus grandes des illusions qui nous maintiennent esclaves de la Matrice/Matrix, celles qui fascinent encore tant de gens, sont détaillées ci-dessous pour que vous y réfléchissiez.

1. L’illusion de la loi, de l’ordre et de l’autorité

Pour de nombreuses personnes, suivre la loi est une obligation morale et nombre d’entre nous la suivent volontiers, nonobstant le fait que la corruption, le scandale et la méchanceté démontrent que la loi est flexible pour ceux qui ont la force de la subvertir. La brutalité et la criminalité policière sont effrénées aux États-Unis, la justice est clémente aux riches et l’on ne peut plus mener sa vie dans l’intimité à cause de l’intrusion de la surveillance de l’État. Pendant ce temps, la guerre orwellienne mondialisée, illégale et immorale, fait rage à l’arrière-plan, assassinant et détruisant des nations et des cultures entières.

L’ordre social n’est pas ce qu’il semble être car il est entièrement fondé sur le conformisme, l’obéissance et l’acceptation, qui sont imposés par la peur et la violence. L’Histoire nous enseigne encore et encore que la loi est bien souvent utilisée comme un instrument d’oppression, de contrôle social et de pillage, toute soi-disant autorité dans ces matières est fausse, hypocrite et injuste.

Lorsque la loi elle-même ne respecte pas la loi, il n’y a plus de loi, il n’y a plus d’ordre et il n’y a plus de justice. La splendeur et les attributs de l’autorité ne sont que des dissimulations de la vérité, qui montrent que l’ordre actuel du monde est fondé sur le contrôle, pas sur le consentement.

2. L’ illusion de la prospérité et du bonheur

S’orner de vêtements et de colifichets coûteux, amasser des possessions matérielles qui feraient envie à n’importe quel monarque du XIXe siècle est devenu un substitut à l’authentique prospérité. Garder l’illusion de la prospérité est pourtant indispensable à l’économie actuelle parce qu’elle est fondée sur la consommation, la fraude, le crédit et la dette. Le système bancaire lui-même a été conçu de haut en bas afin de créer une richesse illimitée pour certains, tout en taxant pour l’éternité tous les autres.

L’authentique prospérité est un environnement dynamique et une abondance de santé, de joie, d’amour et de relations. Comme de plus en plus de gens, dans cette culture, en viennent à percevoir les biens matériels comme une forme d’auto- identification, nous nous éloignons toujours plus de l’expérience de l’authentique prospérité.

3. L’illusion du choix et de la liberté

Lisez entre les lignes et regardez ce qui est écrit en tout petits caractères, nous ne sommes pas libre, selon tous les critères d’intelligence possibles. La liberté, c’est avoir le choix. Pourtant, dans le monde actuel, le choix est devenu synonyme d’une sélection entre des options disponibles, dans les limites d’un système légal de taxation corrompu et dans les limites des normes culturelles acceptées et imposées.

Il suffit de regarder la fausse institution de la démocratie moderne pour trouver un exemple évident de faux choix semblant réels. Deux partis de l’establishment, retranchés, corrompus et archaïques paradent comme étant la fierté et l’espoir de la nation, alors que les autres partis et les voix indépendantes sont intentionnellement bloquées, ridiculisées et enterrées.

L’illusion du choix et de la liberté est un oppresseur puissant parce qu’il nous trompe et nous fait accepter les chaînes de la courte laisse que nous portons, comme si elles étaient le symbole de la liberté.

Le choix entre le pareil et l’identique n’est pas la liberté, mais une servitude facile.

4. L’illusion de la Vérité

La vérité est devenue un sujet sensible dans notre culture et nous avons été programmés à croire que la vérité vient des demi-dieux que sont les médias, les personnes célèbres et le gouvernement. Si la télévision déclare une chose vraie, nous serons ensuite des hérétiques pour penser autrement.

Pour maintenir l’ordre, le pouvoir présent dépend de notre acceptation de sa version officielle de la vérité. Alors que des penseurs indépendants et des journalistes ne cessent de démontrer ce qui contredit les versions officielles, l’illusion de la vérité est tellement puissante qu’il faut une conviction personnelle sérieuse pour éviter la dissonance cognitive [trouble mental lié à l’écart existant entre ce qui est perçu et ce qui est raconté, NdT] nécessaire au fonctionnement d’une société sans cesse en quête de masques pour les réalités.

5. L’illusion du Temps

Ils disent que le temps c’est de l’argent, mais c’est un mensonge. Le temps, c’est votre vie. Celle-ci est une manifestation de l’instant, en perpétuelle évolution. En regardant au delà du monde des cinq sens, où nous avons été entraînés à nous mouvoir en fonction de l’horloge et du calendrier, nous trouvons que l’esprit est éternel et que chaque âme individuelle appartient à cette éternité.

La gros mensonge, ici, est l’insistance sur l’idée que la valeur du moment présent est faible ou nulle, de même que le passé est une chose que l’on ne peut pas défaire ni même pardonner [mais que l’on peut maquiller, NdT] et que le futur est intrinsèquement plus important que le passé et le présent. Ceci distrait notre attention de ce qui se passe, en fait, maintenant, et la dirige vers le futur. Dès que nous sommes complètement focalisés sur ce qui doit advenir plutôt que sur ce qui est, nous sommes des proies faciles pour les publicitaires et les proxénètes de la peur qui troublent notre vision du futur avec toutes les inquiétudes et les soucis imaginables.

Nous sommes plus heureux lorsque la vie ne nous enferme pas, quand la spontanéité et l’aléatoire nous donnent une chance de plus de pouvoir nous comprendre. Perdre le présent pour fantasmer le futur est un piège. Les moments, intenses et hors du temps, de joie spirituelle que l’on rencontre dans une méditation tranquille sont la preuve que le temps est une construction de l’esprit humain et qu’il n’est pas obligatoire pour l’expérience humaine.

Si le temps est de l’argent, alors la vie peut être pesée en dollars. Lorsque les dollars ne valent plus rien, la vie non plus. C’est une tromperie absolue parce que, en vérité, la vie n’a pas de prix.

6. L’illusion de la séparation

A un niveau stratégique, le principe de diviser pour mieux régner est un procédé bien connu du pouvoir, mais l’illusion de la séparation, du narcissisme, va encore plus loin que cela.

Nous sommes programmés pour croire qu’en tant qu’individus, nous sommes en compétition avec tous le monde et toutes les choses autour de nous, même nos voisins et même la mère-nature. C’est le Nous contre Eux, poussé à l’extrême. Cela nie complètement la vérité d’une vie interdépendante sur cette planète. Pour survivre nous avons besoin d’un air propre, d’une eau propre, de terres saines et de solidarité.

Alors que l’illusion d’individualisation narcissique nous conforte en gratifiant notre égo et en nous donnant l’impression de contrôler notre destin, elle ne sert en fait qu’à nous rendre esclaves et à nous isoler.

Conclusion

La grande illusion mentionnée ici, a été mise en scène devant nous, sous la forme d’une campagne pour nous encourager à l’acceptation aveugle des machinations de la Matrice/Matrix. Pour essayer de nous endoctriner, ils demandent notre conformité et notre obéissance. Mais nous ne devons pas oublier que tout ceci n’est qu’une technique de vente élaborée. Ils ne peuvent pas nous vendre ce que nous ne voulons pas acheter.

Sigmund Fraud/ Traduit par Lionel, relu par jj et Diane pour le Saker Francophone

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

RSS Strategic Culture Org

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
Follow ESC_Niouze on WordPress.com

Tags Mots-clés

# Astronomy # BenDavidson # Education #France #GouvSecret # HAARP # InvisibleSchool # Life # Mind #news #Politique # Psy # SolarSystem # Sun # SuspiciousObservers # SystèmeSolaire #Totalitarisme #UMP # Universe Abbey Martin Academi Accords de Minsk Actus Addounia TV Afghanistan aidar AIEA Aleksandr Zakharchenko Aleppo Alexandr Zakharchenko Allemagne Al Qaeda Aléxis Tsípras AMericanSniper Andrew M. Lobaczewski Angela Merkel Arabie saoudite army Asia Times Online ASN ATO attentat attentats Auschwitz austérité azov Bachar el Assad Bashar al-Assad BCE Belgique Boeing bourgoinblog brennan BRICS Brookings Institution Bruxelles Brzezinski canada changements climatiques charlie Charlie Hebdo CharlieHebdo CharlieMoiNonPlus chasse aux quenelliers Chine cia climat CNN Commissaire Frédou Conflit conscription conspiracy Corrine Lepage Corruption Council on Foreign Relation coup d’État crash Crimée crise ukrainienne CSS Cuba cyberintimidation Daech Daesh Damas Damascus DANS Debaltsevo de la CIA democrats diplomatie DNR/DPR DOCS donbass donetsk DPR/LPR dualité Du chaos Démocrates EDF Empire du Chaos ENSREG ESC ESPAGNE esprit Eurasie Europe Eurozone extrêmes climatiques F.A.U. F. William Engdahl Fallujah false flag FAPRD FAU fausse bannière fbi Finances FMI FortRuss France Fukushima Gaza GEAB Georges Bush global research Globeistan Gorlovka Grande-Bretagne Grande Guerre Greenpeace Grexit Grèce Guerre Guerre Mondiale Guerre nucléaire gurantie mutuelle HelricFredou Histoire humanité Hungary Igor Korotchenko Information Infos INRA interview Irak Iran Iraq ISIS Islamic State Israël Jabhat al-Nusra Jean-Pierre Chevènement JesseVentura jeSuisDonbass Joe Quinn John Brennan julie levesque Kazzura kiev kirby Knight-Jadczyk Kouachi LA PONÉROLOGIE POLITIQUE Laura Knight-Jadczyk LE GRAND ÉCHIQUIER LeGrandÉchiquier le Saker Francophone Les Echos Liban Libye LIENS Limoges LINKS Lobaczewski loi C-44 loi Cazeneuve Lougansk luhansk maidan manipulationMédiatique Marioupol mariupol Martha Stout MassMedia matière Matteo Renzi mh17 Michael Zehaf-Bibeau Migration Military Minima solaire Minimum de Maunder Minsk Minsk 2.0 mobilization moiNonPlus Monde mondialisation.ca moscou Moyen-Orient Médias Naomi Klein Narcissisme nato neoNazis Netanyahou Newsweek New York Times Novorossia novorossiya NPD NSA NTV nuclear Nucléaire Obama oil OlegTsarov ONG ONU OPEN SOURCE Orthodox Church osce OTAN ottawa paris Parlement du canada pas Charlie pasCharlot pelosi pentagone Pentagoons Pepe Escobar PepeEscobar perception PM Zakharchenko Poland PolitiqueDuMal ponerologie Porochenko Pouchiline Poutine PRD Proche-Orient Propagande protestation Psychologie Psychopathie psychopathologie pĥysique quanta Rebelles RIYAD Roman Kosarov Ross Caputi Rossiya-24 RPD RPL RT.com RTFrance Russia Russie Réalité Réseau Voltaire saint-jean-sur-le-richelieu SakerFr Samsung Saudi Arabia Schopenhauer Science ScienceDuMal SCRS Sergey Lavrov Signes des Temps Silvio Berlusconi Sociopathie soul spirit Sputnik SRPJ St-Jean-sur-Richelieu stephen harper SURVEILLANCE Syria Syrian Free Press syrie Syrisias Syriza table-ronde TASS The sociopath next door Thierry Meyssan threat travail intérieur troïka Trêve Turquie U.S. government UE ukraine union UnionEuropeene UnionEuropéenne Union Européenne univers électrique USA USMarineCorps Valls-Cazeneuve-Taubira vancouver Vesti Vladimir Poutine Wall Street Wall Street Journal washington Washington's blog WENRA WSWS WSWS.org Yémen Zakharchenko Zbigniew Brzezinski Zone-7 Égypte État islamique ÉtatIslamique État Policier États-Unis ÉU âme ère glaciaire économie
%d blogueurs aiment cette page :