ESC_Niouze

Tout n'est que leçons et seule la connaissance protège

ITALIE: L’effondrement des banques menace de faire plonger dans le chaos le système financier européen

 
Le système bancaire italien est une « Tour de Pise » qui pourrait littéralement s’effondrer à tout moment. Et comme les banques italiennes commencent à tomber comme des dominos, cela déclenchera une panique financière dans toute l’Europe comme nous ne l’avons jamais vu auparavant. J’ai écrit au sujet des difficultés en Italie en Janvier, mais depuis ce temps, la crise s’est aggravée. Actuellement, les valeurs bancaires italiennes ont chuté de 28 % depuis le début de l’année 2016, et quand vous regardez certaines des plus grandes banques italiennes, les chiffres deviennent encore plus effrayants. Ce lundi 07 Mars 2016, les actions de Monte dei Paschi étaient en baisse de 4,7 %, et elles ont chuté de 56 % depuis le début de l’année. Les actions de Carige ont baissé de 8 %, et elles se sont effondrées de 58 % depuis le début de l’année. Voilà à quoi ressemble une crise financière, et tout comme nous le voyons en Amérique du Sud, les problèmes en Italie semblent s’accélérer de façon significative.
Source: Michael Snyder The Economic Collapse

Qu’est ce qui fait que l’Italie soit si importante ?

Eh bien, nous avons tous vu combien il était difficile pour le reste de l’Europe d’arriver avec un plan d’aide pour sauver la Grèce. Mais la Grèce est relativement minuscule car c’est seulement la 44ème plus grande économie au monde.

Or l’économie italienne représente un poids bien plus conséquent. L’Italie est la 8ème plus grande économie au monde, et le ratio de la dette publique par rapport au PIB est d’environ 132%.

L’Europe n’a ni les ressources ni la capacité à gérer un effondrement complet du système financier italien. Mais malheureusement, c’est précisément ce qui se passe. Les banques italiennes sont littéralement noyées dans des créances douteuses, et comme Jeffrey Moore l’a souligné, cela représente potentiellement « la plus grande menace pour le système financier mondial qui croule déjà sous les dettes »…

Les actions des plus grandes institutions financières italiennes ont chuté lors des premiers mois de l’année 2016, du fait du tas effarant de créances douteuses sur leurs bilans qui deviennent trop élevées pour être ignorées aujourd’hui. Au milieu de tous les risques auxquels sont confrontés les membres de l’Union européenne en 2016, le risque de contagion posé par les banques italiennes en difficulté est la plus grande menace pour le système financier mondial qui croule déjà sous les dettes.

Au cœur du problème est ce qui concerne le niveau des créances douteuses (NPL) qui plombent le bilan des banques, avec des estimations allant de 17% à 21% du total des prêts. Cela équivaut à environ 200 milliards d’euros de NPL, ou 12% du PIB de l’Italie. De plus, dans certains cas, les créances douteuses représentent un taux alarmant de 30% du bilan de chaque banque.

Les choses vont déjà tellement mal que la Banque centrale européenne surveille maintenant les niveaux de liquidités de Monte dei Paschi et Carige quotidiennement. Ce qui suit provient de Reuters

La Banque centrale européenne (BCE) vérifie la liquidité de certaines banques italiennes quotidiennement, ont déclaré lundi deux sources proches du dossier.

Les actions des banques italiennes ont été prises dans la tourmente depuis le début de l’année, les investisseurs ne goûtant guère leurs 360 milliards d’euros de créances douteuses et la faiblesse de leur capital. C’est ainsi que l’indice des valeurs bancaires italiennes a perdu 28% depuis le début de l’année.

La BCE, qui a enjoint à plusieurs établissements italiens d’améliorer la situation de leurs fonds propres, peut vérifier la liquidité au jour le jour ou de façon hebdomadaire si elle a le moindre souci sur les dépôts ou les flux de financement.

Une course pour les grandes banques italiennes a déjà commencé. Les Italiens ont déjà été retirer tranquillement des milliards d’euros du système bancaire, et si ces banques continuent de tomber, cette « ruée furtive » pourrait rapidement se transformer en bousculade.

Italie: des épargnants ruinés, une bourse de Milan à la dérive, des établissements bancaires en faillite

Italie: la faillite de quatre banques effraie les épargnants

Et bien sûr, la panique en Italie pourrait rapidement se propager à d’autres banques en difficulté financière au sein de la zone euro, comme en Espagne, au Portugal, en Grèce et en France. Voici quelques analyses supplémentaires de Jeffrey Moore

Une aggravation de la crise financière en Italie pourrait avoir des répercussions bien plus graves que celles engendrées par la Grèce dans toute l’Union européenne et rendre la situation incontrôlable. Les répercussions des turbulences de marchés et les précédents dangereux dont des réponses avaient été apportées en pleine panique par les autorités de l’UE pourraient enflammer les vulnérabilités financières encore latentes chez les membres les plus fragiles de l’Union européenne tels que l’Espagne et le Portugal.

Malheureusement, la plupart des Américains restent complètement aveuglés à propos de ce qu’il se passe dans le reste du monde parce que les marchés américains ont fortement rebondi ces deux dernières semaines.

Les gros titres déclarant même que le risque d’une nouvelle récession « est passé » et que la crise « est terminée ».

Pendant ce temps là, l‘Amérique du Sud est en train de plonger dans une véritable dépression, le système bancaire italien est en train de s’effondrer, les chiffres de l’activité manufacturière au niveau mondial sont les pires que nous avons vu depuis la dernière récession, et le commerce mondial est littéralement en train d’imploser.

A part ça, ça se passe plutôt bien…

Allez, soyons sérieux, il est essentiel de ne pas se laisser berner par chaque petite vague haussière sur les marchés financiers.

Preuve incontestable, les ventes et les bénéfices des sociétés américaines sont en baisse. C’est une tendance qui remonte depuis la mi-2014 et qui s’est accéléré depuis le début de l’année 2016. Ce qui suit provient de Wolf Richter

Aux Etats-Unis, le chiffre d’affaires total – pas seulement par les entreprises du S&P 500, mais aussi des petites capitalisations et de toutes les autres entreprises, même celles qui ne sont pas cotées en bourse – avait atteint un sommet en Juillet 2014 à 1365 milliards de dollars, selon le Bureau du recensement des États-Unis(Census Bureau). En Décembre 2015, ce chiffre d’affaires total a baissé de 4,6% par rapport au sommet. 18 mois difficiles pour les ventes ! Les ventes sont revenues au niveau où elles étaient au mois de Janvier 2013!

Le Chiffre d’affaires des entreprises composant le S&P 500 a chuté de 3,8 % en 2015, selon FactSet, la pire année depuis la crise financière.

Je sais que beaucoup de gens ont anticipé un effondrement économique mondial complet et total depuis un long moment, et beaucoup d’entre eux souhaitent juste que ça se termine.

Eh bien, la vérité est que personne ne devrait avoir envie de voir ce qui va arriver. Personnellement, je me réjouis de chaque journée supplémentaire, semaine ou mois qu’on nous donne. Chaque jour supplémentaire est un autre jour pour se préparer, et chaque jour supplémentaire est un autre jour pour profiter du niveau de vie confortable alimentée par de la dette.

La plupart des Américains ne savent pas combien nous sommes gâtés. Il y a juste cinquante ans, la vie était beaucoup plus difficile dans ce pays. Si nous devions revenir en arrière et vivre de la manière que les Américains vivaient il y a 100 ou 150 ans, il y a très peu d’entre nous qui serait en mesure de le faire avec succès.

Alors profitez bien des jours restants et de cette prospérité alimentée par de la dette tant que vous le pouvez encore, parce qu’un grand changement se profile, et il sera extrêmement amer pour la plupart d’entre-nous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 10 mars 2016 par dans Europe, Finances, Italie, Uncategorized, UnionEuropéenne, et est taguée , , , .

RSS Strategic Culture Org

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
Follow ESC_Niouze on WordPress.com

Tags Mots-clés

# Astronomy # BenDavidson # Education #France #GouvSecret # HAARP # InvisibleSchool # Life # Mind #news #Politique # Psy # SolarSystem # Sun # SuspiciousObservers # SystèmeSolaire #Totalitarisme #UMP # Universe Abbey Martin Academi Accords de Minsk Actus Addounia TV Afghanistan aidar AIEA Aleksandr Zakharchenko Aleppo Alexandr Zakharchenko Allemagne Al Qaeda Aléxis Tsípras AMericanSniper Andrew M. Lobaczewski Angela Merkel Arabie saoudite army Asia Times Online ASN ATO attentat attentats Auschwitz austérité azov Bachar el Assad Bashar al-Assad BCE Belgique Boeing bourgoinblog brennan BRICS Brookings Institution Bruxelles Brzezinski canada changements climatiques charlie Charlie Hebdo CharlieHebdo CharlieMoiNonPlus chasse aux quenelliers Chine cia climat CNN Commissaire Frédou Conflit conscription conspiracy Corrine Lepage Corruption Council on Foreign Relation coup d’État crash Crimée crise ukrainienne CSS Cuba cyberintimidation Daech Daesh Damas Damascus DANS Debaltsevo de la CIA democrats diplomatie DNR/DPR DOCS donbass donetsk DPR/LPR dualité Du chaos Démocrates EDF Empire du Chaos ENSREG ESC ESPAGNE esprit Eurasie Europe Eurozone extrêmes climatiques F.A.U. F. William Engdahl Fallujah false flag FAPRD FAU fausse bannière fbi Finances FMI FortRuss France Fukushima Gaza GEAB Georges Bush global research Globeistan Gorlovka Grande-Bretagne Grande Guerre Greenpeace Grexit Grèce Guerre Guerre Mondiale Guerre nucléaire gurantie mutuelle HelricFredou Histoire humanité Hungary Igor Korotchenko Information Infos INRA interview Irak Iran Iraq ISIS Islamic State Israël Jabhat al-Nusra Jean-Pierre Chevènement JesseVentura jeSuisDonbass Joe Quinn John Brennan julie levesque Kazzura kiev kirby Knight-Jadczyk Kouachi LA PONÉROLOGIE POLITIQUE Laura Knight-Jadczyk LE GRAND ÉCHIQUIER LeGrandÉchiquier le Saker Francophone Les Echos Liban Libye LIENS Limoges LINKS Lobaczewski loi C-44 loi Cazeneuve Lougansk luhansk maidan manipulationMédiatique Marioupol mariupol Martha Stout MassMedia matière Matteo Renzi mh17 Michael Zehaf-Bibeau Migration Military Minima solaire Minimum de Maunder Minsk Minsk 2.0 mobilization moiNonPlus Monde mondialisation.ca moscou Moyen-Orient Médias Naomi Klein Narcissisme nato neoNazis Netanyahou Newsweek New York Times Novorossia novorossiya NPD NSA NTV nuclear Nucléaire Obama oil OlegTsarov ONG ONU OPEN SOURCE Orthodox Church osce OTAN ottawa paris Parlement du canada pas Charlie pasCharlot pelosi pentagone Pentagoons Pepe Escobar PepeEscobar perception PM Zakharchenko Poland PolitiqueDuMal ponerologie Porochenko Pouchiline Poutine PRD Proche-Orient Propagande protestation Psychologie Psychopathie psychopathologie pĥysique quanta Rebelles RIYAD Roman Kosarov Ross Caputi Rossiya-24 RPD RPL RT.com RTFrance Russia Russie Réalité Réseau Voltaire saint-jean-sur-le-richelieu SakerFr Samsung Saudi Arabia Schopenhauer Science ScienceDuMal SCRS Sergey Lavrov Signes des Temps Silvio Berlusconi Sociopathie soul spirit Sputnik SRPJ St-Jean-sur-Richelieu stephen harper SURVEILLANCE Syria Syrian Free Press syrie Syrisias Syriza table-ronde TASS The sociopath next door Thierry Meyssan threat travail intérieur troïka Trêve Turquie U.S. government UE ukraine union UnionEuropeene UnionEuropéenne Union Européenne univers électrique USA USMarineCorps Valls-Cazeneuve-Taubira vancouver Vesti Vladimir Poutine Wall Street Wall Street Journal washington Washington's blog WENRA WSWS WSWS.org Yémen Zakharchenko Zbigniew Brzezinski Zone-7 Égypte État islamique ÉtatIslamique État Policier États-Unis ÉU âme ère glaciaire économie
%d blogueurs aiment cette page :